Archives mensuelles : décembre 2014

Actualités

Comment faire baisser ma facture d’énergie ?

L’énergie n’est pas qu’une problématique politique et environnementale, c’est aussi une préoccupation des ménages. C’est pourquoi, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) détermine 7 points clés pour revoir à la baisse votre facture d’énergie.
Les voici :

1. Un bâtiment compact ouvert au soleil

Un bâtiment compact se chauffera plus facilement qu’un bâtiment en L ou à plusieurs étages. L’agencement des pièces est également un paramètre à prendre en compte. En effet, il est conseillé de privilégier l’installation des pièces à vivre au Sud (ensoleillement maximum) et les chambres et pièces utilitaires au Nord. Une telle disposition nécessite moins d’énergie de chauffe.

2. Une isolation renforcée par des parois

L’isolation des murs peut se faire soit par l’extérieur soit par l’intérieur.

L’isolation par l’extérieur est plus courante pour les constructions neuves et reste privilégiée (dans la mesure du possible) en cas de rénovation, puisqu’elle facilite les travaux notamment lorsque l’habitat est occupé.

L’isolation des murs par l’intérieur quant à elle, représente un moindre coût mais implique une diminution de la surface habitable.

L’épaisseur d’isolant sous la toiture doit être égale à environ 30 cm. Pour le plancher sur cave et les murs extérieurs, l’épaisseur doit être comprise entre 15 et 20 cm.

3. Le traitement des ponts thermiques

Les ponts thermiques sont des zones de « fuite », où la barrière isolante est rompue et par lesquelles la température extérieure va se transmettre à l’intérieur par conduction thermique des parois. Généralement, les ponts thermiques se situent à la jonction des différentes parties de la construction : plancher, en périphérie des ouvertures…

4. Des fenêtres et portes performantes

Afin de vous assurer un confort optimal et une régulation de votre consommation d’énergie, il est important de choisir des portes et fenêtres qui disposent d’un coefficient thermique performant.

L’isolation des portes et fenêtres est mesurée par le coefficient thermique noté Ud pour les portes et Uw pour les fenêtres. Plus le coefficient est faible, meilleure sera l’isolation de vos menuiseries.

Une fenêtre performante dispose d’un coefficient thermique Uw inférieur ou égal à 1,4 W/m².K. Elles sont composées d’un doube vitrage. En rénovation, il est parfois nécessaire de choisir des fenêtres triple vitrage afin d’atteindre les performances recherchées.

Une porte à haute performance thermique dispose d’un coefficient Ud inférieur ou égal à 1,7 W/m².K.

Une bonne isolation de vos menuiseries est une des conditions d’obtention du crédit d’impôt.

 

5. Absence de fuites d’air

Les fuites d’air constituent un défaut d’étanchéité fréquemment rencontré au niveau des fenêtres et des passages de câbles. L’ensemble de ces fuites peut facilement représenter l’équivalent d’un trou dans votre façade et donc constituer un véritable gaspillage d’énergie.

Pour résoudre ce problème, il est conseillé d’utiliser des rubans, des manchons ou encore des bandes d’étanchéité.

6. Une ventilation double flux avec récupération de chaleur

Pour garder une atmosphère saine dans la maison en toute saison, il est important d’installer un système de ventilation. Il existe plusieurs types de ventilation : la VMC simple flux, la VMC simple flux hydroréglable et la VMC double flux avec récupération d’énergie.

Pour vous permettre de réduire votre consommation d’énergie, il est conseillé d’installer une VMC double flux avec récupération d’énergie.
Pourquoi ? La VMC simple flux fait entrer de l’air froid et rejette de l’air chaud, ce qui peut représenter un gaspillage d’énergie de 20%. En revanche, la VMC double flux, permet de réaliser jusqu’à 30% d’économies sur le chauffage en transférant la chaleur de l’air sortant à l’air entrant, qui se retrouve donc préchauffé.

Les avantages de ce système de ventilation résultent dans l’économie d’énergie, mais également dans l’amélioration de la qualité de l’air et donc du confort au sein du foyer.

 

7. Un chauffage à haut rendement

Pour réaliser des économies d’énergie, il est conseillé d’investir dans un chauffage à haut rendement.

Le choix du fioul ou du gaz pour un chauffage nécessite une installation de chauffage basse température ou une chaudière à condensation.

Fiable, économique et écologique, l’utilisation des énergies renouvelables est conseillée. Par exemple, le solaire pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. En ce qui concerne le bois, le label Flamme Verte a été lancé en 2000 par l’ADEME et les fabricants d’appareils domestiques afin de promouvoir l’utilisation du bois par des appareils de chauffage performants. Ce label est un repère pour les acheteurs, il certifie que la conception des appareils répond à une charte de qualité exigeante et qu’ils respectent l’environnement en émettant très peu de polluants.

Pour ce qui est de l’électricité, nous vous conseillons de privilégier les appareils éligibles au crédit d’impôt comme la pompe à chaleur avec un coefficient de performance supérieur à 3,3.

Voilà les 7 clés pour réduire sa facture d’énergie. Evidemment, cela nécessite la plupart du temps, une rénovation partielle du logement. L’objectif est d’en faire une maison énonome en énergie.

Mais baisser votre facture d’énergie au travers de ces 7 points clés n’a pas pour unique avantage de réduire vos dépenses, cela permet également de valoriser la qualité de votre habitation, d’améliorer votre confort et de préserver l’environnement.

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à consulter les sites ci-dessous.

Sources :
www.ademe.fr
www.energivie.info
www.flammeverte.org
renovation-info-service.gouv.fr
Guide Vivre ma Maison 2014/2015

 
Partager sur :
| Par Euradif

Contactez-nous

Vous êtes un professionnel du bâtiment, un particulier ou un journaliste et vous souhaitez en savoir plus
sur l'entreprise Euradif et ses produits ?

Nous contacter

Actualités

Congés annuels Décembre 2014

Congés annuels Décembre 2014

Nous vous informons que la société sera fermée pour congés annuels du

Mardi 23 Décembre à 12h au Vendredi 2 Janvier inclus .

Nous vous retrouverons dès le Lundi 5 Janvier avec de nombreuses nouveautés à vous présenter pour cette nouvelle année 2015 !

Toute l’équipe EURADIF vous souhaite d’ores et déjà d’excellentes fêtes de fin d’année !

 
Partager sur :
| Par Euradif
Catégorie(s) : Actualités | Mots clefs : ,

Contactez-nous

Vous êtes un professionnel du bâtiment, un particulier ou un journaliste et vous souhaitez en savoir plus
sur l'entreprise Euradif et ses produits ?

Nous contacter

Actualités

Comment choisir sa poignée de porte ?

La poignée est un accessoire indispensable de la porte d’entrée et représente l’un des premiers contacts avec votre maison. A la fois fonctionnelle et décorative, elle doit être sélectionnée avec le plus grand soin.

Découvrez les différentes poignées de porte existantes ainsi que quelques conseils pour faire le bon choix.

Les différents types de poignées de porte

La poignée de porte est un accessoire qui permet d’entrer, de sortir de chez soi mais également de passer d’une pièce à l’autre. On distingue plusieurs types :

Poignée de porte : béquille sur plaque

C’est la plus répandue et elle offre une grande durabilité. Souvent rectangulaire, la plaque est un atout esthétique qui s’harmonise avec la poignée. Elle sert également de plaque de propreté en protégeant la porte des traces de doigts.

Poignée de porte : béquille sur rosace

La béquille sur rosace que l’on retrouve souvent sur des portes modernes, offre une grande adaptabilité aux différents styles de décoration puisqu’il existe une multitude de designs de béquille disponibles. La rosace,souvent circulaire, est plus discrète qu’une plaque. En revanche, en cas de changement de poignée, elle ne masque pas toujours les marques des anciennes poignées.

 

Poignée de porte : bâton de tirage

Les bâtons de tirage sont de plus en plus appréciés et choisis pour orner les portes d’entrée des constructions neuves. Esthétique, pratique et design, le bâton de tirage s’adapte à merveille avec une porte contemporaine.

 

Poignée de porte : bouton

La poignée de porte avec bouton est davantage destinée aux portes intérieures. Le bouton s’oriente sur le côté pour ouvrir ou fermer la porte. Il peut prendre différentes formes : oeuf, poire, cylindre ou encore étoile pour les chambres d’enfants. En revanche, la poignée de porte avec bouton peut s’avérer moins maniable qu’une béquille.

 

Comment choisir sa poignée de porte ?

Quelques règles pour bien choisir sa poignée de porte

Afin de trouver la poignée la plus adaptée à votre porte, vous devez être vigilent à certains détails techniques et vous poser les bonnes questions : « quel type de serrure est installé sur ma porte ? » , « quelle est la dimension du carré de fixation ? ».

Il faut également prendre en compte l’axe pour choisir une taille de poignée convenable. Si vous optez pour une poignée munie d’une plaque d’habillage, veillez à ce qu’elle soit plus petite que la précédente. Soyez également attentif au sens de pose en cas d’achat d’un demi-ensemble (une seule poignée).

N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel.

 

Choisir la poignée en fonction de la localité de la porte

La poignée doit être robuste et sécurisante. Il est conseillé d’opter pour un modèle doté d’une serrure à cylindre pour éviter l’intrusion des cambrioleurs dans votre maison. Dans le cas d’une porte d’entrée extérieure, la poignée doit également être choisie en fonction des conditions météorologiques auxquelles elle sera exposée pour ne pas se détériorer avec le temps.

La poignée d’une porte intérieure laisse plus de liberté et vous offre un choix plus large. Elle peut être sélectionnée en fonction de l’ambiance de vos pièces et de vos désirs. Pour certaines pièces, il est tout de même préférable d’opter pour des critères spécifiques : une poignée de porte avec bouton de condamnation pour les toilettes, ou encore une poignée en inox pour la cuisine qui sera facile d’entretien et plus hygiénique.

 

La poignée de porte : un atout esthétique pour votre intérieur

Classique ou originale, la poignée de porte joue un rôle esthétique en embellissant et personnalisant votre porte. Vous devez la choisir en fonction de vos goûts et de votre intérieur puisque l’idéal est d’harmoniser les poignées avec la décoration de votre pièce.

Matériaux, styles et coloris, se déclinent afin que votre poignée de porte s’adapte à tout type de décoration. Une poignée en inox s’intègre parfaitement à un intérieur moderne et épuré alors qu’une poignée en fer ou en laiton s’associe à une décoration authentique et rustique.

EURADIF souhaite que chacun trouve l’accessoire qui lui convient. Pour cela, nous vous proposons MORE THAN DOORS, notre déclinaison de tirants, béquilles et accessoires en inox. Vous serez séduits par la multitude de styles proposés et par leur finition irréprochable.

Sources :
– www.ideesmaison.com
– www.linternaute.com

 
Partager sur :
| Par Euradif

Contactez-nous

Vous êtes un professionnel du bâtiment, un particulier ou un journaliste et vous souhaitez en savoir plus
sur l'entreprise Euradif et ses produits ?

Nous contacter