Découvrez nos conseils

Bien isoler les murs : quels matériaux utiliser ?

Une mauvaise isolation des murs est l’une des principales sources de déperdition thermique et peut représenter jusqu’à 15% de la perte en énergie d’une maison. Il est donc essentiel de choisir le ou les isolants les plus appropriés pour qu’une habitation ait une performance énergétique efficace et puisse proposer un certain niveau de confort.

Comment choisir les isolants les plus appropriés ?

Il existe un grand nombre d’isolants sur le marché : des isolants écologiques et des isolants synthétiques. Chacun de ces isolants possède des caractéristiques qui lui sont propres. Il est donc essentiel de faire un choix dicté par la raison et non pas en se basant uniquement sur l’aspect économique.

En effet, il existe plusieurs critères à prendre en compte pour la construction ou la rénovation d’une maison efficace énergétiquement.
Par exemple, au niveau de l’éclairage, il y a des normes à respecter selon qu’il soit à néon, fluorescent ou à LED (tel que les luminaires design à LED disponibles sur spot-lumiere-led.com), ou selon qu’il soit accroché au plafond ou encastré dans un mur. Ainsi, qu’il s’agisse de l’éclairage ou de l’isolant, il est parfois nécessaire de respecter une distance minimale ou encore d’utiliser un dispositif de protection.

De ce fait, nous vous recommandons dans un premier temps, de faire appel à un spécialiste de la performance énergétique. Il fera un audit pour déterminer les travaux et types d’isolants les plus appropriés.

Utiliser des isolants synthétiques ou naturels ?

Les isolants synthétiques

Pour isoler les murs, l’utilisation d’isolants synthétiques comme le polyuréthane, le polystyrène expansé ou le polystyrène extrudé permettent d’obtenir des performances thermiques élevées ainsi qu’une bonne isolation phonique. Néanmoins, ces isolants comportent des risques : ils sont facilement inflammables et dégagent des gaz nocifs en cas d’incendie. De plus, en été, ils peuvent s’avérer inefficaces en matière de conservation et de régulation d’énergie thermique.

Les isolants naturels

Il existe deux types d’isolants naturels :

D’un côté, les isolants naturels à base de fibre végétale ou animale (la laine de mouton, la ouate de cellulose, le béton de chanvre, etc…) dont l’utilisation comporte de nombreux avantages.
En effet, ces isolants ont un faible impact sur la santé et la qualité de l’air. Craignant peu la combustion, ils se recyclent facilement et offrent une bonne isolation phonique. Ils empêchent également la déperdition d’énergie quelque soit la période de l’année, contribuant ainsi à une bonne régulation de la température et à la réalisation d’économies au niveau du chauffage et de la climatisation. Pour finir, les isolants naturels à base de fibre végétale ou animale, résistent à l’humidité et disposent d’une grande longévité.

 
 

 
 

D’un autre côté, il y a les isolants d’origine minérale comme la laine de verre et la laine de roche. Très abordables, ces isolants sont très efficaces, ils résistent au feu, offrent une bonne isolation phonique et sont compressibles.Cependant, les fibres qui les constituent sont respirables et peuvent représenter un risque pour la santé. Et contrairement aux isolants naturels à base de fibre végétale ou animale, les isolants d’origine minérale sont difficilement recyclables.

Découvrez d’autres matériaux isolants comme la fibre de bois sur http://www.monisolationecologique.com/nos-produits/27923-steico-flex .

 
Partager sur :
| Par Euradif

Contactez-nous

Vous êtes un professionnel du bâtiment, un particulier ou un journaliste et vous souhaitez en savoir plus
sur l'entreprise Euradif et ses produits ?

Nous contacter